Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 05:35
Les fantômes de Trianon (An Adventure)

En guise de conte de Noël...Versailles Mypics raconte abuse du copier-coller...

.

Nous sommes le 10 août 1901 dans les jardins du Petit Trianon.

Charlotte Anne Moberly (lisabeth Morison,) et Eleanor Frances Jourdain (Frances Lamont) se perdent en cherchant le Petit Trianon et commencent à se sentir oppressées, mais aucune ne fait part de son sentiment à sa compagne.
Elles aperçoivent sur le bord du chemin deux hommes portant un long manteau et un tricorne, bêches à la main, qui leur indiquent le chemin.
Arrivées près d’un cottage, Eleanor Jourdain remarque à l’intérieur une petite fille d’environ 12 à 13 ans et une femme.
Toutes deux portent un costume suranné.
Enfin, elles arrivent à un pavillon chinois qu’elles prennent pour le Temple de l'Amour.
L’atmosphère devient de plus en plus pénible.
Annie, en particulier, se sent prise d’angoisse lorsqu’un homme assis au pied du pavillon tourne vers elle un visage menaçant et vérolé.
C’est alors qu’un autre homme, grand et beau, cheveux bouclés sous un chapeau à larges bords, passe en coup de vent enveloppé dans une cape noire.
Il s’arrête et leur sert un laïus dont elles ne comprennent qu’une chose : il faut tourner à droite.
Les visiteuses arrivent près d’une petite maison aux volets clos.
Sur la pelouse, Annie voit une femme en train de dessiner portant une robe de style particulier, un fichu vert et un chapeau blanc.
La femme lève la tête et de nouveau Annie ressent une impression désagréable.
Les deux femmes arrivent à la hauteur de la maison suivante.
Une porte s'ouvre, en sort un jeune homme qui leur donne l’impression d’être un serviteur.
Elles veulent s’excuser, pensant être sur une propriété privée, mais l’homme les mène jusqu’au Trianon proche où elles sont brusquement environnées par une noce.

.

Quelques jours plus tard, Mlle Moberly, toujours en proie à l’impression d’angoisse et d’irréalité de Versailles, en fait part à Mlle Jourdain en lui demandant si elle n’a pas l’impression que les lieux sont, en quelque sorte, « hantés ».
Eleanor confirme son impression de malaise lors de la visite.
Elles s’interrogent alors sur la cape portée bizarrement par l’homme aux cheveux bouclés en ce jour de grande chaleur.
Son attitude, son air amusé leur semblent maintenant étranges et non-naturels.
Mais c’est seulement en novembre, lorsque Eleanor Jourdain se rend à Oxford où Annie a depuis trois mois repris ses fonctions de directrice, qu’elles discutent plus longuement de leur expérience.
Le fait que seule Eleanor ait vu la femme et la petite fille et que seule Annie ait vu la dessinatrice les trouble.
Mlle Moberly, justement, a vu un portrait de Marie Antoinette par Wertmüller.
La reine lui a paru étrangement ressemblante, pour le visage et les vêtements, à la femme de la pelouse.
Elle se renseigne auprès d’une Française qui confirme que des rumeurs courent depuis longtemps sur la présence du fantôme de Marie-Antoinette à Versailles.

Mlle Jourdain retourne seule à Versailles en 1902.
Les lieux lui semblent différents.
Elle apprend que Marie-Antoinette se trouvait au Petit Trianon le 5 octobre 1789 lorsqu’on lui annonça la marche du peuple vers Versailles.
Le 2 janvier, elle a encore des perceptions étranges, dont celle d’une musique qu’elle essaie de se remémorer pour la faire identifier.
On lui assure qu’il s’agit d’un style des années 1780.
Elles visitent encore une fois la zone du Petit Trianon en 1904.
Au cours de leurs recherches, elles pensent se rappeler la présence d’une charrue qui n’existait pas en 1901, de même qu’un pont qu’elles avaient franchi et qui a disparu
Elles découvrent que les « jardiniers » portaient un costume similaire à celui des gardes suisses de la reine et que la porte d’où est sorti le serviteur est condamnée depuis longtemps.
Elles identifient l’homme au visage vérolé comme étant le comte de Vaudreuil.


L’hypothèse des deux protagonistes de l'affaire était qu’elles avaient eu accès à des reliquats de mémoire laissés par Marie-Antoinette lors de journées particulièrement chargées d'émotion.
L’électricité (des orages électriques furent signalés en France le jour de la visite) fut proposée comme élément facilitateur.
Après des échanges avec la Society for Psychical Research, elles décidèrent finalement de publier en 1911 le récit de leur visite, présenté comme une recherche, sous les noms d’Elisabeth Morison et Frances Lamont.
An Adventure (réédité en 1913 et 1924) obtint un succès certain avec 11 000 exemplaires vendus en 1913.
L’expérience fut discutée dans The Journal of Parapsychology, The Journal of the American Society for Psychical Research, The Journal for Psychical Research in London et Proceedings of the Society of Psychical Research in London.

Une expérience toute similaire est proposée en sortie de l'exposition Versailles Revival.
Qui pour un selfie avec la Reine ? La prochaine fois, j'essaye de lui taper la bise, en toute intimité.

.

Bien plus de détails sur Wiki : Lien

Références de la dernière édition du livre : EAN. 978-2268034645. ISBN. 226803464X, sur tous les sites de ventes en ligne et les bons libraires spécialisés. (Derbnière réédition en 2000)

.

Diaphane de Clément Debailleul - Companie 14:20 avec Pauline Belle.

Images de Claudio Cavarelli.

Chorégraphies d'Aragorn Boulanger

Technique de Mickaël Marchadier, Romy Deprez et Lucas Frankias.

Production de Célia Galice et Sabrona Chang Kuw.

Exposition Versailles Revival 1867 - 1937

Versailles -- Novembre 2019

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2019 1 23 /12 /décembre /2019 05:37
Entre la vierge lumineuse en plastique et le jésus sculpté à l'opinel par un manchot.

En total raccord sur l'étagère du salon avec le cendrier en coquillages des Canaries, la mignonnette de Genépi jamais ouverte mais à moitié vide et la fausse tête de cerf en bakélite échelle 1/2 ceinte d'une guirlande lumineuse dont 6 ampoules sont grillées.

.

Nul besoin de sapin de Noël, l'ajout d'une simple guirlande en papier crépon devrait suffire.

.

Le Roy Soleil de Maurice Leloir (1853 - 1940) et Gustave Toudouze (1847 - 1904), paru en 1904.

Cet ouvrage a été écrit par le journaliste et écrivain Toudouze  et illustré par son cousin Leloir. Spécialisé dans l'art du costume, Leloir est à l'origine d'un cycle décoratif exécuté pour une villa de Saint-Jean-Cap-Ferrat autour du thème des quatre saisons, et décliné autour des scènes du XVIIIe siècle imaginées par l'artiste dans le cadre de Versailles et de Trianon.

Exposition Versailles Revival (1867 - 1937)

Versailles -- Novembre 2019.

 

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2019 7 22 /12 /décembre /2019 05:45
Acide prussique

18 janvier 1871, programmation de l'Empire allemand dans la galerie des glaces à Versailles.

Déclenchée par la légèreté de Napoléon III, la guerre franco-prussienne a permis chancelier prussien Otto von Bismarck de souder les États allemands autour de la Prusse.

Suite à leur victoire commune sur la France, les représentants de ces États, y compris le roi Louis II de Bavière et les rois de Saxe et de Wurtemberg, font le sacrifice de leur indépendance. Sur une idée de Bismarck, ils confèrent au roi de Prusse le titre d'empereur, sous le nom de Guillaume 1er. Ils choisissent avec à propos la date anniversaire du couronnement de son ancêtre,Frédéric 1er de Hohenzollern, le 18 janvier 1701.

Ce deuxième Reich (Empire en allemand) succède au Saint-Empire romain germanique fondé par Otton le Grand et aboli par Napoléon 1er après mille ans d'existence. Il est doté de deux assemblées, un Reichstag des citoyens, sans pouvoir réel, et un Bundesrat des États, au sein duquel prédominent les Prussiens.

Pendant que les Allemands triomphent à Versailles, Paris résiste au siège de leurs armées. Les Français n'en sont pas moins contraints de signer un armistice dix jours après l'intronisation de Guillaume 1er, quand les efforts de Gambetta pour poursuivre la guerre à outrance ont définitivement échoué.

Ils se voient imposer la cession de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine, le « chancelier de fer » ayant voulu que les prince allemands offrent ces terres à l'empereur en cadeau d'heureux avènement. Cette annexion interdit l'espoir d'une réconciliation entre la France et le nouvel empire d'Allemagne.

Anton von Wermer, le peintre a participé à la cérémonie afin de réaliser un croquis de l'événement après avoir été convoqué par le prince héritier Frédéric. En 1885, l'empereur Guillaume premier a commandé ce tableau pour l'offrir à Bismarck alors chancelier pour ses 70 ans.

Il représente le moment où le grand duc Frédéric Ier de Bade lève le bras pour saluer Guillaume premier. A sa droite se tient son fils Frédéric, prince héritier qui ne régnera que 99 jours en 1888.  Derrière eux se tiennent les princes allemands avec leurs étendards. Les officiers, derrière le Grand Duc lèvent leurs épées en signe d’allégeance. Bismarck, habillé en blanc est au centre du tableau. Dans la réalité, il était habillé en bleu.

L'écharpe orange, portée par plusieurs personnalités symbolise l'ordre de l'aigle noir, plus haute distinction prussienne.

Au fond du tableau, on reconnaît les grandes glaces qui donnent leur nom à la galerie de Versailles et qui rappellent aussi la victoire sur la France.

Versailles a été délibérément choisi en réponse à la Victoire de Louis XIV qui avait mené à l'annexion de l'Alsace.

 

Bien que connu de tous les élèves allemands et français via leurs livres d'histoire, ce tableau qui appartient toujours à la famille de Bismarck n'était jamais sorti d'Allemagne. Sa taille a nécessité de démonter une fenêtre pour être exposé.

.

Voici quelques autres clichés du tableau dont le cadre est tout aussi impressionnant.
 

Acide prussique
Acide prussique

Et pour terminer, la tableau en son ensemble.

.

Acide prussique

Versailles Revival 1867 - 1937

Versailles -- Novembre 2019.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 05:43
Art nu et willy

Dans la série, sculpture à message sur commande.

Les arts et l'histoire, enfants immatures s'épanouissant sous le regard protecteur de la France et donc du roi des Français (louis Philippe 1er).

Au premier plan, la sculpture.

.

L'histoire et les arts consacrant les gloires de la France.

Allégorie de la fondation du musée de Versailles par François-Joseph Bosio (1844)

Pavillon Dufour.

Versailles -- Novembre 2019.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2019 5 20 /12 /décembre /2019 05:03
Ô Ver-sail-les  (De la chanson à la cuisine)

Sur l'air de Ô Mo-na-co interprété par Jeff Tuche (2011) :

- Ô Ver-sail-les , Ô Ver-sail-les [Prononcer O-Ver-saye-yeu]

- Chez toi y fait toujours chaud,

- Ô Ver-sail-les , Ô Ver-sail-les

- Ton palais est le plus beau,

- Ô Ver-sail-les ,

- On te retrouve aussi au bistro !

Et que cela soit bien chanté ! C'est noté sur la partition. Je n'ai jamais vu de partition avec la mention "Mal chanté" mais pourquoi pas.

.

Au bistro, demandez plutôt un Pink Lady

Le Pink Lady est une invention versaillaise.

Symbole de l'émancipation des femmes, il s'agit d'un des premiers cocktails " féminins " inventé par la versaillaise d'adoption Elsie de Wolfe (1865 - 1950)

4 cl de gin
2 cl de jus de citron
0,5 cl de sirop de grenadine
1 blanc d'oeuf
1 cuillère à  café de crème liquide

Je n'ai pas vu ce point traité dans l'exposition Versailles - Revival...

Sinon, pour les gourmands, rendez-vous dans toutes les bonnes pâtisseries versaillaises pour un Versaillais au chocolat.

Pour le biscuit  : 3 oeufs, 20 grammes de farine, 20 g de maïzena, 20 g de cacao non sucré, 45 g de beurre et 100 g de sucre en poudre.

Pour le croustillant au chocolat : 90 g de praliné noisette, 80 g de chocolat au lait, 60 g de feuilletine pailletée.

Pour la crème au chocolat : Crème au chocolat,  350 g de crème fleurette très froide, 75 g de chocolat noir 64 %, 75 g de chocolat noir 52 % et 40 g de lait

Le " Versaillais " existe également dans sa version aux 3 chocolats avec biscuit cacao craquant au fond recouvert de trois couches de mousse au chocolat noir, au lait et blanc.

.

Exposition Versailles Revival (18xx - 19xx)

Si vous lisez régulièrement mes articles, vous devez désormais connaître ces dates par cœur non ?.

Versailles -- Novembre 2019

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2019 4 19 /12 /décembre /2019 05:30
A l'ombre des dieux.

De nos jours, les socles sont nus au bassin du Plat-Fond du grand Trianon qui ne présente plus la série de vases fondus à la toute fin du XIXe siècle. Ces derniers sont remisés dans les réserves du château.

.

Vase avec figure de Neptune pour le bassin du Plat-Fond dans les jardins du grand Trianon (1896-1899) d'André Paul Arthur Massoulle.

Exposition Versailles -Revival 1867 - 1937.

Versailles -- Novembre 2019.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 15:57
Versailles Episode IX :  L'ascension du coté obscur du soir

Article fantôme hors numérotation.

Le soir sous les traits de Diane de Martin Desjardins (1680)

Versailles -- 18 Décembre 2019.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 05:50
En nu priorité

A l'époque où les impressionnistes ont fait scandale il y a 20 ans et le  font de moins en moins et surtout en province comme à Nantes en 1886, l'académisme, le pompier et l’orientalisme restent des valeurs sures.

Les amateurs égrillards de jeunes filles limite pubères et à poils (enfin si peu) peuvent toujours se rincer les yeux en cette fin de XIXe siècle corseté et puritain en apparence (seulement en apparence pour peu qu'on ait, à proximité, l'oseille ou une maison de tolérance adaptée à sa bourse ) .

Pour cela, dans la "haute" où règnent les grandes horizontales, il faut des œuvres de qualité.

C'est assurément le cas ici de ce chef d’œuvre de minutie et de finesse digne des grand miniaturistes du XVIIIe siècle.

Texte explicatif du cartouche de l’œuvre : Le bosquet de la colonnade est transformé en gynécée sylvestre où les dames viennent se déshabiller tout à tour pour se baigner dans un grand bassin central. Le socle de l’Enlèvement de Proserpine de Girardon est transformé en fontaine tandis que les vasques périphériques ont disparu.

Peintre connu pour ses portraits mondains, François Flameng (1856-1923) est l'auteur de cette toile présentée au Salon de 1886. Elle est acquise en 1888 par le tsar Alexandre III. Elle est habituellement exposée au musée de l'Ermitage.

Le bain des dames de la cour au XVIIIe siècle de François Flameng (1886)

Exposition Versailles Revival 1867 - 1937

Versailles -- Novembre 2019.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 05:13
Musique galante

Êtes-vous plutôt Duphly, Balbastre ou De Mondoville ?

Dans tous les cas, quelques airs d'easy listening devraient convenir à votre charmante soirée dansante.

.

La musique et la danse de Lucien Jonas est une toile de 359 cm de haut pour 892 cm de large.

Le partie présentée est au centre de la toile qui fait elle même partie d’un triptyque.

Plusieurs autres toiles dont La collation, L'escarpolette ou La chaise à porteur ornaient la salle des fêtes de l’hôtel de la Croix d’Or de Soissons. Ces oeuvres sont désormais la possession du musée de la ville de Soissons. Deux autres toiles existent : un autre triptyque (La comédie et la Tragédie) et une autre toile (La rencontre). Elles appartiennent à des collections privées.

L'escarpolette est également présentée à l'exposition.

Cette œuvre est présentée avec quelques autres en introduction à la visite de l'exposition et d'emblée, le décors est planté. Il s'agit d'une grande exposition. Vous verrez dans les articles à venir que je l'ai particulièrement appréciée.

J'espère que vous apprécierez les quelques éléments que je vous présenterai dans les jours et semaines à venir. (Lecteurs du futur plus lointain, mars 2020 fait désormais partie du passé. Pour les repérer, utilisez la catégorie "Praesentatio" si vous souhaitez vous promener parmi les allées de cette ancienne exposition).

.

---------------------PUB - DANS UN INSTANT LA SUITE DE VOTRE ARTICLE-------------------------

PRAESENTATIO vous permet également de revivre quelques anciennes expositions, événements, visites à thème ou spectacle.

Exposition Escales à Versailles - Coiffé/Décoiffé  en 2019

Exposition le goût de Marie Leczinska  en 2019

Journées européennes du patrimoine 2019

Spectacle La voie de l'écuyer en 2019 et 2017

Exposition Versailles Architectures rêvées 2019

Exposition Visible-Invisible 2019

Exposition dédiée à Marie Leszczynska 2019

Exposition sur Madame de Maintenon 2019

Exposition Louis-Philippe et Versailles 2018

Exposition Hiroshi Sugimoto 2018

Spectacle Sérénade musicale 2018

Spectacle Marie-Antoinette 2018

Exposition Jean Cotelle 2018

Exposition Visiteurs de Versailles 2017

Exposition Jardin en Hiver 2017

Exposition Pierre le Grand 2017

Escales à Trianon, une invitation au voyage  2017

Exposition Fêtes et divertissements à la cour 2017

Exposition d'art contemporain multi-artistes 2017

Exposition sur Versailles et l'indépendance américaine 2016

Exposition un président ( De gaule ) chez le roi 2016

Exposition d'art contemporain Olafur Eliasson 2016

Exposition le Roi est mort 2015

Exposition d'art contemporain Anish kapoor  2015

Spectacle Haendel autour des feux d'artifice royaux 2015

Exposition XVIIIème aux sources du design 2014

Exposition d'art contemporain Lee Ufan 2014

Exposition La chine à Versailles : art et diplomatie 2014

 

Exposition de maquettes de bateaux  2014

Exposition Le Nôtre 2013

Exposition Ahae 2013

Exposition d'art contemporain Giuseppe Penone 2013

Exposition trésor du Saint-Sépulcre 2013

Exposition Versailles et l'Antique 2012

Exposition d'art contemporain Joana Vasconcelos 2012

Exposition Les dames de Trianon 2012

Exposition sur la Manufacture de Sèvres 2012

Exposition sur Louis François Lejeune 2012

Spectacle musical autour de Vivaldi 2011

Exposition d'art contemporain Bernar Venet 2011

Exposition : Le château de Versailles raconte le mobilier national 2011

Exposition de clichés "Des légumes et des hommes" 2011

Exposition Le 18ème au goût du jour 2011

Spectacle Venise Vivaldi 2011

Exposition d'art contemporain Takashi Murakami 2010

Exposition d'art contemporain Xavier Veilhan 2009

Exposition d'art contemporain Gino De Dominicis 2007

.

.

Et les grandes eaux nocturnes ou pas, les nuits des musées, concerts de Noël et autres journées du patrimoine.

---------------------TOUT DE SUITE LA SUITE DE VOTRE ARTICLE-------------------------

.

Voici une vue complète du triptyque, le recul et les dimensions ne m’ont pas permis une meilleure photographie.

Musique galante

La musique et la danse de Lucien Jonas (1928). Toile 359 x 892 cm !

Exposition Versailles - Revival 1867 - 1937.

Versailles -- Novembre 2019

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 05:41
Versailles Revival

Quoi de mieux pour commencer une petite série sur l'exposition Versailles Revival 1867 - 1937 qu'un cliché faussement "vintage" de 2019.

Une belle journée où la visite du parc est enchanteresse.

Une belle envie de se réchauffer vous submerge ainsi que le regret d'avoir quitté couettes, édredons, couvertures, plaids et autres couvre-lits.

Temps idéal pour visiter une exposition chauffée donc.

.

Photo initiale en couleurs, si si, en couleurs et au flou assumé dès la prise de vue :

Versailles Revival

Bassin d'Apollon et grand canal.

Versailles -- Novembre 2019

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • : Blog photos de versailles (château, parc...) . Chaque jour une photo et un article plus ou moins sérieux (plutôt moins) http://versailles-mypics.over-blog.com
  • Contact

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique
Un SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6)
Un zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)
Suivi en 2015 d’un SONY a7 plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

Je fais aussi des photos plus spontanées avec un NIKON Coolpix 16 Méga pixels de 2013, ayant succédé à un CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels de 2009, successeur d’un SONY CYBERSHOT de 2005.

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels). Alors un probable niveau de flou est perceptible sur certains clichés, cela leur donne leur charme.

- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux, d’un ami adepte de la balance des blancs manuelle (à l’époque) et du matériel de compétition sous-exploité.
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories