Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2022 1 05 /12 /décembre /2022 05:46
Si l'on vous en parle...

...vous n'en savez rien.

Un peu de discrétion non ?

.

L'exposition actuelle est formidable mais je n'ai pas l'intention de vous en dévoiler la moindre parcelle.

.

Chut !

.

Si l'on vous en parle...

Vous avez-bien compris que je ne tiendrai pas parole.

Vous avez raison, je déteste les menaces, même d'un amour.

A demain.

.

Présenté au salon de 1757, l’œuvre fut des 1761 un des ornements des jardins parisiens de l'hôtel particuliers d’Évreux, pas encore de l’Élysée, de la marquise de Pompadour.

Sculpture populaire, icône reprise par Fragonard et tous les spécialistes du merchandising de qualité ou de piètre industrie asiatique.  

.

L'Amour dit l'Amour menaçant d’Étienne Maurice Falconnet (1757)

Exposition Louis XV, passions d'un roi.

Salles d'Afrique.

Premier étage.

Versailles -- Novembre 2022.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2022 3 30 /11 /novembre /2022 05:33
Viser la lune

Ces fois là sont rares.

Image truquée. 

L'enlèvement a été rajouté ou l'inverse.

.

Voici la photo originale :

 

Viser la lune

N'est-ce pas une vraie dream team ?

Proserpine et Pluton !

.

Vous pensez à nouveau que la photo n'est pas tout à fait sans retouche ?

Vous avez raison.

L'enlèvement a été rajouté ou l'inverse.

.

Voici la photo originale :

 

 

Viser la lune

Le fond noir est bien d'origine. Photo non retouchée garantie, cette fois-ci.

.

L'enlèvement de Proserpine par Pluton de François Girardon (1687)

Bosquet de la colonnade.

Versailles -- Septembre 2022.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2022 6 26 /11 /novembre /2022 05:04
Patte à l'eau

Oui, comme menu, ce n'est pas terrible.

Mais au prix où se négocie la patte de félin au marché noir, vous n'allez tout de même pas faire le difficile non ?  Allez, tu termines ta patte de Lion, il y a de l'oreille de Hyène au dessert.

.

Bassin de la pyramide.

Versailles -- Octobre 2022.

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2022 4 24 /11 /novembre /2022 05:52
Les statues du commandeur

Le grand commandeur ou devrais-je dire commanditaire, Louis XIV, s'est lâché en 1674.

Une statue ici, une statue là et là et là et là !

A lui un parnasse complet symbolique des effets du dieu solaire (lui-même) sur l’ordre du monde et sur les arts, fondé sur l’unité de l’homme et de la nature, le tout au pied de son château. 

Ce projet ne fût pas mené à bien dans sa disposition première mais les statues commandées à toute la fine fleur des sculpteurs de leur temp ont été livrées et installées dans le parc de château dans une configuration proche de celle que nous connaissons aujourd'hui.

A cette époque, les délais de livraison se comptaient en années voir en dizaine d'années.

Mieux valait ne pas être trop empressé.

Une bonne partie fût reçue en 1683. En voici quelques-unes

.

La Seine de d'Etienne Le Hongre, fondu par Balthazar Keller (1689)

Le soir (dit aussi Diane) de Martin Desjardins (1683)

L'Europe de Pierre Mazeline (1683)

L'Afrique de Georges Sibrayque et Jean Cornu (1683)

La nuit de Jean Raon (1683)

Un Amour, deux enfants et un cygne de François Aubry, François Bonvalet, Roger Scabol et Pierre Taubin, d'après Jacques Buirette et François Lespignola

.

Parterre d'eau.

Allée des trois fontaines.

Versailles -- Octobre 2022.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2022 5 18 /11 /novembre /2022 05:04
Mal au crâne ?

En manque d'inspiration depuis quelques jours, avant que le mal de crane ne me guette, je vais basculer dès demain sur des photographies plus récentes.

Je vous en laisse la surprise comme à ce  visiteur qui pourrait rapidement avoir mal à la tête s'il prenait fantaisie à cette sculpture de lui fracasser l'occiput.

.

Amour soufflant de la trompette et tenant une couronne royale d'Etienne le Hongre et Pierre Mazeline (1680)

Vestibule menant aux appartements du dauphin et de la dauphine.

Rez-de-cahussée.

Aile de la Reine.

versailles -- Octobre 2022.

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 05:43
Dès la prime heure

Troisième jeudi du mois de novembre. Le beaujolais nouveau est arrivé.

.

Mais de là à le boire cul-nu, à peine pressé, dans des quantités déraisonnables, il y a de quoi chopper un mal de tête d'anthologie d'autant que le pisse-dru n'est pas un beaujolais ni primeur ni nouveau, si tel est vôtre choix.

.

Bassin de Bacchus ou de l'automne.

Versailles -- Octobre 2022.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2022 3 16 /11 /novembre /2022 05:51
En attendant de boire un coup

Le beaujolais nouveau, c'est pour demain mais j'en connais certains qui lorgnent déjà vers demain et qui en imaginent la perspective rien qu'à l'évocation de l'allée de Bacchus.

Si Platon reste de stoïque (poil au menton), Socrate, s'en jetterai bien un derrière la cravate.

.

Platon de Joseph Rayol (1688)

Allée de l'automne, en débouchant sur le parterre de Latone.

Versailles -- Octobre 2022

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2022 1 14 /11 /novembre /2022 05:18
A l'hôtel du cul tourné

Grand cormoran et Héron cendré.

.

Char du soleil de Jean-Baptiste Tuby (1671), d'après un dessin de Charles Le Brun

Bassin d'Apollon.

Versailles 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2022 7 13 /11 /novembre /2022 05:43
Le plateau de fruit de mer.

Bassin de la Pyramide.

Versailles -- Octobre 2022.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2022 6 05 /11 /novembre /2022 05:32
Les mois en air

Les mois en R sont bons pour les fruits de mer.

La coutume réserve la consommation des coquillages en général, et des huîtres en particulier aux seuls mois en « R », c'est-à-dire de septembre à avril.

Cette tradition provient d'un édit royal de 1759, promulgué à la suite de nombreuses intoxications mortelles à la cour, interdisant la pêche, le colportage et la vente des huîtres du 1er avril au 31 octobre.

A cette époque la conservation par le froid n'existait pas et où les transports étaient lents. N'est-ce pas monsieur Vatel.

Cet édit évitait aussi les prélèvements pendant la période de reproduction et préservait la ressource bien que certains fines gueules préfèrent l'été où les coquillages sont gras ou laiteux du fait de la présence de gamètes débordants des gonades...chacun appréciera.

.

Mais de là à les ramasser cul-nu, il y a de quand chopper un mauvais courant d'air d'autant que la raie n'est pas un fruit de mer contrairement à la moule qui n'est cependant pas présente sur ce bassin aux coquilles plus exotiques.

.

Bassin de Mercure ou de l'hiver.

Versailles -- Octobre 2022.

Partager cet article
Repost0

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique puis de quelques successeurs
2010 : SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6) et zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)

2015 : SONY a7 i plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

2019  : SONY a7 iii  plein format objectif standard FE 28-70 mm F/3.5-5.6 OSS

2022 : Objectif grand angle SONY Zeiss 16-35 mm, F/4 ouverture constante, stabilisateur OSS


J'ai fait aussi des photos plus spontanées avec du matériel de moindre qualité.

2005 : SONY CYBERSHOT

2009 : CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels

2013 : NIKON Coolpix 16 Méga pixels

2019 : Samsung J6

2022 : Motorola G9PLAY

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels).


- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux, d’un ami adepte de la balance des blancs manuelle (à l’époque) et du matériel de compétition sous-exploité.
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories