Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2020 4 09 /07 /juillet /2020 04:42
Donc, ça, lustre ?

- Oui, oui, ce sont des lustres, monseigneur.

- Est beau.

- Il faudrait penser à construite vos phrases, monsieur le Duc d'Anjou. Tout cela pourrait fort bien être à vous un jour.

.

Galerie des glaces.

Versailles -- Juin 2020.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2020 3 08 /07 /juillet /2020 04:04
La folie des glandeurs

A quoi occuper ses journées quand on est blindé de tunes parce que l'on est fils à papa, lui même arrière arrière arrière arrière arrière petit fils d'un ancêtre qui s'est illustré aux croisades, que l'on n'a rien à faire de ses journées que de concourir avec ses semblables à qui séduira tel tendron par encore défraîchi ou tout juste débarqué de sa province ?

Se battre ?

La fureur des duels a été arrêtée par un édit en 1662.

Amis de la fine fleur du royaume, plutôt que de vous entre-tuer,  rivalisez de volants, de froufrous et de dentelles. Vous vous ruinerez sans y perdre la vie.

.

Galerie des glaces

Versailles -- Juin 2020.

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2020 2 07 /07 /juillet /2020 04:22
La folie des grandes heures

À nul autre pareil !

A nulle autre pareille, la galerie a été inaugurée en 1684.

Louis est au sommet de sa gloire tout comme le royaume.

Le vernis du roi soleil n'a pas encore suffisamment craqué pour que l'on y croit encore.

Plusieurs interprétations à cette devise personnelle de Louis XIV : 

"Seul contre tous" selon Louvois, "Je suffirai à éclairer encore d'autres mondes", "Au dessus de tous" (Comme le soleil), « Suffisant (seul) à tant de choses » ou « Tout lui est possible »...

Dans tous les cas, l'ego personnel s'exprime en toute modestie.

Vous avez dit folie des grandes heures de la gloire du roi ?

.

Galerie des glaces

Versailles -- juin 2020

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2020 1 06 /07 /juillet /2020 04:56
La folie des grandeurs !

9581,25 m2 à chauffer, 12,5 mètres de hauteur, 10,5 mètres de long pour 73 mètres de large !

La galerie des glaces a été dépoussiérée pour la première fois depuis la restauration de 2007. 

.

La voici à l'ouverture des visites (Restreintes en cette réouverture de fin juin 2020).

C'est un peu comme si elle avait été privatisée.

Pour vous.

Deux gardiens discutent en attendant l'arrivée des visiteurs et vous êtes seuls.

.

Cette semaine sera consacrée à cette galerie avec un très modeste échantillon de photos prises un dimanche matin grisâtre.

Prenez votre temps.

Levez le nez.

Bonne visite.

.

.

Galerie des glaces.

Versailles -- juin 2020.

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 04:58
Être pris de haut !

Aucun snobisme.

Photo prise du salon de la paix.

.

Parterre d'eau.

Grande perspective.

Versailles -- Juin 2020

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2020 6 04 /07 /juillet /2020 04:55
Le bal masqué

Salle du sacre.

Versailles -- Juin 2020.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 04:46
L'ionique bionique

Colonnes ioniques en folie : vraies répliques et impressions sur bâche.

.

Pavillon Dufour.

Chapelle royale.

Versailles -- Juin 2020

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2020 4 02 /07 /juillet /2020 04:59
Dans l'antre des deux dragons

Le 17 février, l'horloger Baillon livre au Garde-meuble de la Couronne une pendule commandée pour la chambre de la Dauphine: «N°42. Une belle pendule en bronze doré d'or moulu faite par Jean-Baptiste Baillon, dont le cadran est d'émail et les aiguilles de bronze doré, portée sur deux consoles accompagnées de palmes, au milieu desquelles est un masque de femme: sur les côtés sont des ornements en mosaïques et deux bouquets de fleurs: le haut est terminé d'un amour tenant de sa main gauche une faux: le pied aussi de bronze doré, orné de rocailles, fleurs, plumes, deux dragons et d'une tête de Borée, haute de 4 pieds avec le pied sur 14 pouces de large» (A.N. O/1/3313, folio 172). Malheureusement la jeune Dauphine meurt l'année suivante et le Dauphin doit se remarier avec la fille du roi de Pologne, Marie-Josèphe de Saxe. Le nouveau couple délaisse alors l'aile du midi pour s'installer dans les deux appartements au sud du rez-de-chaussée du corps central du château. Les meubles et objets livrés en 1745 suivent le déménagement et le cartel de Baillon, jadis dans la chambre de la Dauphine, est accroché dans la nouvelle chambre à coucher du Dauphin, qui conserve ainsi un souvenir de sa première épouse tant aimée. A la mort du Dauphin, en 1765, l'une de ses soeurs, Madame Louise, hérite des logements de son frère et laisse en place le somptueux cartel; puis en 1770 elle quitte Versailles et la Cour pour prendre le voile au Carmel de Saint-Denis. C'est certainement à cette date que le cartel est placé dans la Chambre de la Reine, lieu dans lequel il est mentionné jusqu'en 1792.  (Source et de nombreux autres détails ici)

A ce jour l'identification du cartel de la Dauphine est incertaine car quatre exemplaires similaires sont connus: le premier, le mouvement signé Etienne Lenoir, provient des collections du fermier-général Marin de la Haye et est conservé au musée Condé à Chantilly ; sa provenance et le nom de l'horloger permettent d'affirmer qu'il ne correspond pas à l'exemplaire royal. En revanche, les trois autres portent la signature de Jean-Baptiste Baillon: le premier, le mouvement numéroté 558, a été vendu lors de la dispersion de la collection d'un grand amateur européen (vente Christie's, Paris, le 14 décembre 2004, lot 240); le deuxième, le mouvement numéroté 660, a été acquis en vente publique en 1975 par le musée national du château de Versailles ; enfin, le dernier, proposé Drouot en juin 2020, porte sur le mouvement le numéro 488, et apparaît ainsi comme l'exemplaire le plus ancien à ce jour répertorié.

.

Première "sortie" en intérieur post déconfinement de mon objectif SONY.

Après quelques photos de différentes pièces du château pour terminer cette semaine (Nous sommes le jeudi 02/07/2020), la semaine suivante (du 06/07 au 12/07/2020), soit les articles les plus récents en remontant ce blog d'environ 5 à 12 jours dans le sens chronologique, ou ceux que vous avez vu il y a peu, rendant cette annonce totalement caduque à vos yeux, sera consacrée à la galerie des glaces.

.

Cartel en face du lit de la chambre de la Reine.

Grands appartements.

Versailles -- Juin 2020.

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 04:42
Le retour de la dentelle...élégant ?

Non respectueux de l'étiquète actuelle dans tous les cas.

.

Bassin d'Apollon.

Versailles -- Juin 2020.

Partager cet article
Repost0
30 juin 2020 2 30 /06 /juin /2020 04:20
Le régime sec.

Printemps sec, déjà des restrictions ?

Aucune idée.

.

Une des trois « sculptures-fontaines » réalisées par Jean-Michel Othoniel et composées d'arabesques et d'entrelacs dorés en perles de Murano.

Le plasticien s'est inspiré des ballets donnés par Louis XIV et de l'Art de décrire la danse du chorégraphe Raoul-Auger Feuillet d'où ces calligraphies dynamiques.

.

Bosquet du théâtre d'eau ou du rond vert.

Versailles -- juin 2020.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • : Blog photos de versailles (château, parc...) . Chaque jour une photo et un article plus ou moins sérieux (plutôt moins) http://versailles-mypics.over-blog.com
  • Contact

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique
Un SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6)
Un zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)
Suivi en 2015 d’un SONY a7 plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

Je fais aussi des photos plus spontanées avec un NIKON Coolpix 16 Méga pixels de 2013, ayant succédé à un CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels de 2009, successeur d’un SONY CYBERSHOT de 2005.

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels). Alors un probable niveau de flou est perceptible sur certains clichés, cela leur donne leur charme.

- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux, d’un ami adepte de la balance des blancs manuelle (à l’époque) et du matériel de compétition sous-exploité.
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories