Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 04:51
Comme toi, mon âme s’élève

Et tout à coup rase le sol

Elle suit avec l’aile du rêve

Les beaux méandres de ton vol.

.

.

Stances et Poème. La Vie Intérieure. Fidèles hirondelles de Sully Prudhomme  (René Armand François Prudhomme) (1865)

En remontant l'allée d'eau ou des marmousets vers le bassin de la pyramide, le parterre du Nord et le corps principal du château.

Versailles -- Septembre 2020.

.

1.

Toi qui peux monter solitaire

Au ciel, sans gravir les sommets,

Et dans les vallons de la terre

Descendre et planer dans l’air,

2.

Toi qui, sans te pencher au fleuve

Où nous ne puisons qu’à genoux

Peux aller boire, avant qu’il ne pleuve

Au nuage trop haut pour nous ;

3.

Toi qui pars au déclin des roses

Et reviens au nid printanier,

Fidèle aux deux meilleures choses :

L’indépendance et le foyer.

4.

Comme toi, mon âme s’élève

Et tout à coup rase le sol

Elle suit avec l’aile du rêve

Les beaux méandres de ton vol.

5.

S’il lui faut aussi des voyages,

Il lui faut son nid chaque jour,

Elle a tes deux besoins sauvages :

Vivre libre dans l’intense amour.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2020 4 15 /10 /octobre /2020 04:43
Ecrasé par le souffle de la puissance divine.

Si l'allégorie faisant référence à la victoire de Louis XIV sur la Fronde est généralement avancée, une autre analyse propose de relié le choix de la référence à la chute de Nicolas Fouquet, le surintendant de Louis XIV qui espérait régner comme Mazarin à la mort de celui-ci mais qui est écarté et, de fait, humilié par le roi.

Il n'en reste pas moins que dans les deux cas,  la légende de la révolte des géants, suivie de leur écrasement par les dieux est utilisée par l'artiste pour symboliser la toute puissance de Louis XIV dès la construction de ce bosquet qui a trouvé très tôt sa place dans le petit parc, tout en contrebas de la grande perspective.

.

Encelade de Gaspard Marsy (1676)

A l'arrière plan, le treillage restitué en 1997, supportant quarante vases en acier galvanisé et doré que l'on ne voit pas ici. Sa suppression datait de 1706, du temps même de Louis XIV.

Bosquet de l'Encelade.

Versailles -- Septembre 2020.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 04:26
Raon , l'étape

Petite halte le long de la route qui mène de Saint-Cyr à Versailles, ancienne nationale 10, déclassée en départementale depuis un bon moment.

A travers la balustrade, quelques orangers et autres arbres en pot émergent, tout comme ce vase. On se plait à les admirer entre deux balustres pour une photo les bras levés.

.

Vase à décors de vigne de Jean Raon (1689)

Parterre de l'orangerie

Orangerie.

Versailles -- Septembre 2020.

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2020 2 13 /10 /octobre /2020 04:11
Le bras m'en tombe.

Les tests se poursuivent à la cour des senteurs à Versailles.

La course mondiale au parfum miracle qui sauvera la planète d'une pandémie malodorante due à une hygiène approximative de nos élites se poursuit.

Plusieurs essais cliniques ont débuté sur de jeunes volontaires, toute dédiés à la cause de l’effluve miracle qui leur ouvrira les portes de la gloire, de la chambre du Roi et d'un beau parti riche et âgé.

Hélas, des effets secondaires obligent parfois à certains à devoir renoncer. 

Marie-Madeleine Dreux d'Aubray fulmine contre cette gourdasse de cobaye dont le bras vient de choir en pleine séance de reniflage d'aisselles. Son sort en est jeté, il lui faudra agir autrement.

Jean-Louis Frageon, Nicolas de Blegny et Antoine Dejean restent dans la course à qui trouvera une décoction française capable de se substituer à l'eau de la reine de Hongrie.

Gageons que dans moins de  six mois, toute pestilence sera bannie...

.

Gypsothèque.

Petites écuries.

Versailles -- Septembre 2020.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 04:10
Matinée au faune prisonnier

A gauche : Faune jouant de la flûte dit petit faune Borghèse de Pierre Granier d'après l'antique (1686)

A droite : Prisonnier Farnèse dit aussi Tigrane de Mathieu Lespagnandelle (1686)

Du bosquet du dauphin vers la demi-lune nord du parterre de Latone.

Versailles -- Septembre 2020.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 04:08
La mare aux grenouilles.

Bassin de Latone.

Versailles -- Septembre 2020.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 04:01
26 prairial an VIII.

14 juin 1800, bataille de Marengo.

Enfilade des portes des salles de l'Empire.

Rez-de-chaussée.

Aile du nord.

Versailles -- Septembre 2020.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 04:55
A vouloir péter plus haut que son ombre...

Au bal des ifs, comment un impétrant des plus modestes démontre ses rêves de grandeur !

.

Au pied des cent marches coté parc.

Versailles -- Septembre 2020.

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2020 4 08 /10 /octobre /2020 04:44
Matinée d'automne.

Axe principal :

Allée de l'hiver

Bassin de Saturne

Allée de flore

Bassin de Flore

A main gauche : le jardin du Roi.

A main droite : le bassin du miroir.

Versailles -- Septembre 2020.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2020 3 07 /10 /octobre /2020 04:06
Octobre rose

Si le fruit présenté hier est comestible, d'autres grenades ne demandent qu'à être dépistées.

.

Rose rose d'automne.

Parterre du nord.

Versailles -- Septembre 2020.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • : Blog photos de versailles (château, parc...) . Chaque jour une photo et un article plus ou moins sérieux (plutôt moins) http://versailles-mypics.over-blog.com
  • Contact

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique
Un SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6)
Un zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)
Suivi en 2015 d’un SONY a7 plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

Je fais aussi des photos plus spontanées avec un NIKON Coolpix 16 Méga pixels de 2013, ayant succédé à un CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels de 2009, successeur d’un SONY CYBERSHOT de 2005.

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels). Alors un probable niveau de flou est perceptible sur certains clichés, cela leur donne leur charme.

- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux, d’un ami adepte de la balance des blancs manuelle (à l’époque) et du matériel de compétition sous-exploité.
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories