Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 05:01
Ca va pas ça, rangés.

- Non mais qu'est-ce que cette foutue rangée !

Qui m'a mis une telle bande d'abrutis !

Mais regardez mais ces tenues ! L'aut'là à moitié à poil, et c'ui là complétement à poil ! Enfin à poil, pour ça faut en avoir. Non mais regardez-moi ce déhanché de tapette. Et c'est quoi ce doudou à plume ! On n'est pas à Poudlard ici. Et ces deux autres femmelettes ! Et vas-y que j'te met du drapé et vas-y que j'ai un teint de marbre! ! Nom mais et l'autre là, la Laïla avec un seul macaron. Z'êtes la honte de la GC-84-86 ! Non mais et toi là, le barbu, c'est quoi ce gourdin de mes deux ! Il est où ton FAMAS !

M'en vais vous mater moi les puceaux ! ArrrRRRd'à vous, soldats !

- Oui monsieur !

- Oui Monsiour ! Mais tu te croies où recrue ! Ici c'est moi l'patron, alors quand je te dis garde à vous ! Tu obéis et tu réponds oui patron ! Compris soldat !!

- Oui Monsieur...

- Oui qui !!!

- Oui Monsieur !

- Oui PATRON !

- Oui ,chef !

...

.

.

La grande commande de 1674 avec, dans les rôles de la bleusaille :

Ganymède par Pierre Laviron (1684-1685) dans le rôel de la tapette à poil sans poil et son doudou Zeus.

Uranie par Nicolas Frémery (1684), la femmelette numéro 1.

Hercule Commode par Nicolas Coustou (1686), le demi-à poil et son gros gourdin.

Faustine (ou Cérès) par Thomas Regnaudin (1684-1685), la femmelette numéro 2.

Et dans le rôle du sergent instructeur : Diogène par Matthieu Lespagnandelle (1685-1688).

.

Demi-lune nord du parterre de Latone.

Versailles -- Octobre 2015.

Partager cet article
Repost0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 05:48
Le siège de la Palatine.

Non, je plaisante.

On avait dit pas le physique.

Bon, d’accord, pour comprendre cette vanne il faut connaître la seconde femme de Monsieur. Mais mon bon, je suis trop bon et je vous montrerai son portrait (flatteur comme on savait les faire à cette époque), demain.

.

Galerie du premier étage.

Aile du nord.

Versailles -- Janvier 2016.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 05:10
Analyse des cars.

6 cars. C'est peu. Si ? Car si six cars c'est pas peu, qu'est-ce ?

.

Journée idéale pour visiter les intérieurs, loin des groupes agglutinés dans des pièces à la limite de leur plan capacitaire.

.

Place d'arme.

Les grandes écuries.

Versailles -- Janvier 2016.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 05:55
Dans le pas des grands hommes.

Facile. Il n'y a qu'à suivre les traces de pas.

Le trône est-il marqué d'une croix ?

Pour la réponse, suivre votre GGPS (Glace Gallery Palace System)

.

Continuer tout droit sur 150 m.

A la statue, faites demi-tour.

A main droite des autocars, passer sous la grille.

Attention aux indigènes, qui contrôleurs de sacs, qui revendeurs de colifichets.

Suivre les flux migratoires ascendants des visiteurs asiatiques, moyen-orientaux, picards ou berrichons .

Prendre légèrement à gauche.

Passer la barrière de péage Dufour.

Zone de virage sur 120 m.

Continuer à découvert tout droit sur 100m

Passer sous le tunnel portique

Franchir le col "travaux provisoires"

Suivre la direction Grand appartements.

A l'étage, poursuivre sur 200m.

Aire de repos sur votre droite.

Tourner à droite.

Suivre la direction Galerie des glaces.

Un fois arrivée dans la galerie, trop tard, votre destination était sur la gauche.

Pas de trône mais, quand même une salle qui l'évoque.

Prendre à gauche.

Zone de travaux.

Vous êtes sortis.

Reprenez le circuit à jusqu'à l'étape 16 et soyez vigilent cette fois-ci.

.

.

Mur d'enceinte de la cour d'honneur.

Aile des ministres sud.

Versailles -- Janvier 2016.

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 05:13
Coaching au pied de la tour Eiffel.

- Aller les gars, c'est notre grande journée.

On doit refourguer de la Tour Eiffel, à tous ces gogos.

Pas de temps à perdre. Vous êtes des vainqueurs, oui ou non ?

La vente est un sport et “Le sport est le reflet de notre société. Regardez bien l’expression d’un joueur sur le terrain, c’est sa photographie dans la vie.”

“Le sport est dépassement de soi. Le sport est école de vie.”

Alors on se démène.

On se démène, je le répète.

Quand à toi, là, à droite. "Si tu muscle pas ton jeu, fait attention, je t'assure que tu va avoir des déconvenues", "Je pardonnerai jamais, jamais je pardonnerai"

Allez, on sourit et on se magne.
"On accélère, on ralentit. Toujours spontanéité."

- Mais chef, nous ne sommes pas au pied de la tour Eiffel là.

- "A droite, à gauche, on s'en fout les mecs, on s'en fout", "Vous avez peur de quoi ? Vous avez peur de qui ?"

- Mais chef,il y a des flic partout et même des militaires !

...

- "Aucune chance ! Mais aucune chance ! On est en train de s'annihiler toutes nos chances !"

- Alors que fait-on chef ?

...

- On vend quand même. "Et venez pas m'emmerder"

.

Les citations entre guillemets sont d'Aimé Jacquet.

.

Devant la grille royale.

Versailles -- Janvier 2016.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 05:48
La signalétique des classes.

En carré VIP à 195€, veuillez avoir l'amabilité exquise, s'il vous plait, de respecter le panonceau de gauche et de terminer vos rafraîchissements avant que de quitter le foyer qui vous est réservé et de regagner votre siège.

Pour tous les autres, pas touche à la bouffe, compris !

.

A l'entrée de l'opéra royal.

Versailles -- Janvier 2016.

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 05:34
Descriptif : "c'est un roc ! ... c'est un pic... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ? ... c'est un Bourbon."

A vue de nez, c'en est-un.

Bon, et bien il ne reste plus qu'à l'embaumer le vieux Louis.

.

.

Le Roi est Mort !

Évocation de l'ouverture du roi avant son embaumement

Scénographie de Pier Luigi Pizzi.

Salles d'Afrique et de Crimée.

Aile nord du château.

Versailles -- Janvier 2016.

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 05:15
Les transports de Persée pour Andromède...

...sont électriques.

Au XXième siècle cela le fait moins ?

.

Quoique :

.

Neptune avait livré Andromède en pâture à un monstre marin, en l'enchaînant à un rocher. Inutile d'expliquer ce point, comme dans Stars War*, une intro minuscule suffit.

Donc, pour faire genre**

.

.

Les transports de Persée pour Andromède...

.

Et là, on développe :

.

Persée, qui passait par là après avoir vaincu Méduse sur God of War 3 (Ce point

est rappelé en bas de la sculpture pour éviter au courtisan moyen de se tromper de

personnage) , aperçoit la jeune fille et tombe immédiatement amoureux comme par hasard.

Puis, comme ce n'est pas un vilain profiteur de la situation (Une jeune fille quasi dévêtue,

extrêmement belle, sans défenses, attachée à un rocher, attendant de se faire dévorer

(mais pas tout de suite)...), il commence par obtenir la main d’Andromède auprès de son père

qui soit trainait par là à faire des selfies avec sa fille en arrière plan pour les twitter à ses potes,

soit avait laissé son 06 sur un tag sur le rocher avec une accroche du type (TTBM cherche JH

pour première expérience Gay - 18-24 ans), soit moisissait avachi chez lui devant un match de

foot de ligue 2 à quelques centaines de bornes d'ici au courant de rien.

Sur cette troisième hypothèse, la plus crédible et que je retiens, on en déduit que Persée

se mit en chemin non sans avoir obtenu la géolocalisation du daron auprès de la meuf en

détresse. Le vioc, absorbé a demi par les "Like" et autres de ses amis (Il poste aussi des selfies

de lui sur le canap sur Facebook, Snapchat, Instagram, Netlog, Pinterest, Flickr, Tumblr,

Google+, Adopte un Bear.com et Absorbe une bière point conne...), se débarrasse

du bogosse mécheux à condition que ce dernier assume les frais, s'occupe de la libérer,

cette bombasse, et lui demande de promettre de repasser car sa propal avec son 06

est toujours OK mais steuplé, après la fin de la seconde mi-temps de Cyzique-Didymes

(zéro-zéro à la mi-temps).

.

.

C’est l’issue du combat (visible sur Youtube) qui est représentée par Puget sur sa sculpture

laser 3D. Persée, victorieux, recueille la princesse dans ses bras.

Le Persée et Andromède se révèle être une allégorie de la force et du rôle salutaire du

monarque absolu. Mon cul. Enfin, non, plutôt celui de cette biatch d'Andromède qui va prendre

cher.

.

.

Persée et Andromède de Pierre Puget (1684)

Entre le parterre de Latone et le tapis vert, coté nord.

Versailles -- Octobre 2015.

.

.

* La guerre des étoiles en français, les guerres de l'étoile en anglais. Ce blog étant en français, j'ai donc retraduis de la source initiale.

** Polémique pour l'épisode 7 autour d'une virgule dans le texte d'introduction. Aussi me suis-je permis une absence de rigueur en ce domaine afin d'être conforme à l'esprit.

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 05:38
Alors là, voyez-vous Charles-Sigismond...

... de la terrasse, vous avez vue sur l'héliport, le 18 trous, le terrain de polo, les pistes de bobsleigh et de curling en plein air, le paintball park de 8 hectares... et au delà des ha-ha et des miradors, l'horrible ville nouvelle....

Les temps ont-ils si changé que cela ?

- Alors là, voyez vous Monsieur, de la terrasse, vous avez vue sur le bassin du miroir, le terrain de mail, le tapis vert et ses statues, le petit bassin de 23 hectares avec son brigantin, ses chaloupes, sa galiote armée de 32 petits canons et ses felouques provençales… et au delà des ha-ha et des postes de gardes suisses, l"horrible campagne...

.

Terrasse du parterre d'eau.

Versailles -- Octobre 2015.

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 05:01
Claquettes.

Galerie basse.

Rez-de-chaussée.

Corps principal du château.

Versailles -- Novembre 2015.

Partager cet article
Repost0

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique puis de quelques successeurs
2010 : SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6) et zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)

2015 : SONY a7 i plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

2019  : SONY a7 iii  plein format objectif standard FE 28-70 mm F/3.5-5.6 OSS

2022 : Objectif grand angle SONY Zeiss 16-35 mm, F/4 ouverture constante, stabilisateur OSS


J'ai fait aussi des photos plus spontanées avec du matériel de moindre qualité.

2005 : SONY CYBERSHOT

2009 : CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels

2013 : NIKON Coolpix 16 Méga pixels

2019 : Samsung J6

2022 : Motorola G9PLAY

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels).


- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux, d’un ami adepte de la balance des blancs manuelle (à l’époque) et du matériel de compétition sous-exploité.
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories