Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 04:17
En appolorama.

Le CinemaScope est un procédé de prise de vues et de projection qui consiste à anamorphoser l'image à la prise de vue, pour la désanamorphoser à la projection.

Ce rapport de compression est de 2. Le CinemaScope ne désigne pas directement le format d'image, mais un procédé d'anamorphose de l'image, qui peut être utilisé en 35 mm comme en 16 mm, avec des ratios d'image différents.

Le panorama lui consiste à multiplier les points de vues au delà de la capacité normale de l' œil, soit en raboutant une à une des photos prises plus ou moins en continu voir en laissant l'appareil numérique moderne faire de lui-même. Dans les deux cas, il convient de ne pas fausser par trop les lignes de fuites, l'horizontale, gérer les écarts de luminosité et les jointures entre clichés. Pas toujours facile à main levée, mais quand on veut on peut. On peut toujours truander en retaillant une photo prise avec un grand angle, voir une optique normale et faire "genre". 

Un traitement du cliché et donc généralement nécessaire.

Mes panoramas sont publiés sans retraitement ni redressement. Il y a donc du déchet mais pourquoi vous les montrerai-je nonobstant des effets comiques ou assumés. Ils sont donc perfectibles.

Avec le temps on s'habitue à la mitraillette de l'appareil, au mouvement lissé et gracieux du corps de gauche à droite ou du bas vers le haut (plus sportif), à régler a priori sur une intensité lumineuse qui ne laissera aucune partie de panorama sur ou sous exposée, à jongler avec la foule et les véhicules en environnement vivant, à choisir les points d'accroche de l'œil qui garniront la photo sur les cotés et à informer par la démonstration les relous qui pensent qu'en pervers pas discret, on prend leur petit dernier ou leur copine en photo en loucedé à des fin inavouables (Non, mais c'est vrai, y'a qu'eux qu'on le droit de battre leurs gosses et violer leur meuf, l'inverse ou les deux, dans cet ordre, dans l'autre ou en même temps)*.

Ce dernier point (l'interpellation pas très aimable) m'est arrivé 2 fois dont une fois en mode panorama. Montrer le cliché a désamorcé à chaque fois l'invective et l'impétrant.

.

La première fois, c'était une photo de stand familial de 12 m linéaires, prise de loin (avec effet au zoom). Je me suis fait interpeler de vive voix par un voisin de stand "Hé toi pourquoi tu prends mon fils en photo si tu crois que je t'ai pas vu ! (Passons ici sur les sous entendus)".

Je suis resté bouche bée sous le regard de ma famille (la honte !).

Je me suis rapproché de ce voisin (Après un moment de grande solitude). En regardant ensemble le cliché, effectivement, se trouvait sur la photo, assis sous une de leurs tables de camping, le dit gamin. Il occupait bien environ 5 pixels sur 10 de ma photo, tout comme d'autres exposants et visiteurs...Il n'y a pas eu de débat ; l'épouse de l'impétrant s'étant jointe à la conversation et, à la vue de la photo, elle s'est fait une joie de s'excuser et d'invectiver le bonhomme, tandis que le marmot laissé hors surveillance de faisait enlever par le célèbre pédophile des foires à tout. (OK, la fin, ce n'est que dans mon imagination vexée).

La seconde fois, en prenant un panorama d'un lac, la fin de mon mouvement s'est terminé sur une famille piqueniquant.  Là aussi, l'invective d'un des convives n'a pas été très aimable. "Et toi, t'a pas le droit de nous prendre en photo, viens là, montre moi tes photos ?" Le reste de la troupe, assez nombreuse, m'a jeté un regard assez désagréable. Le gueulard a été calmé par d'autres personnes du groupe tandis que je me suis rapproché, les yeux ronds (je fais pas mal les yeux rond de l'incompréhension). J'ai montré au plus âgé qui s'était avancé vers moi, la dite photo où aucun membre du groupe n'apparaissait. Je lui est expliqué que le mode panorama nécessitait cette rotation. Il a trouvé cela formidable, nous avons discuté un moment et j'ai même eu le droit à une part de tarte. Pendant ce temps, celle que j'ai identifiée comme la petite amie du mal dégrossi lui faisait une scène sur son comportement et ses manières.

Que ce serait-il produit si le kéké énervé avait été seul dans les parages ?

Photographe est donc une activité dangereuse. Rappelez-vous de Doisneau mort en 1931 après avoir pris une photo dans une rue parisienne. (OK, cette phrase, ce n'est que dans mon imagination frustrée ).

Si, un jour, après quelques années de recherches infructueuses, on retrouve enfin mon corps roué de coups, au petit matin, au fond de la Vologne. Ce n'est pas moi, je ne me promène pas auprès de la Vologne. Mais on n'a pu m'y conduire. Alors, sait-on jamais.

  .

Les visiteurs sont parfois surpris par le bruit de l'appareil et/ou mon déhanché tout sauf "lisse et gracieux". Rares sont ceux qui m'interrogent mais je n'hésite pas alors à leur montrer en live le résultat. Et non, mon brave monsieur, votre Canon dernier cri hors de prix n'a pas cette fonctionnalité...et oui, j'en ai raté et j'en rate encore beaucoup (mais moins) pour avoir sans le retoucher, le bon cadrage, la bonne luminosité et une verticale/horizontale ni trop penchée ni trop exagérée sur le rendu de la rotondité de la terre. 

.

C'était l'article décousu et nimportequoitesque du mois.

.

Bassin d'Apollon.

Grand canal.

Versailles -- Juillet 2017.

.

.

..

*J'en écris des insanités pour voir si vous lisez mes élucubrations. Qui réagira à celles-ci ?

Partager cet article
Repost0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 04:24
C'est d'un commun.

C'est dans les communs.

Meubles contemporains d'un grand designer, certainement.

.

Salle de repos du personnel.

Sous-sol.

Grand commun.

Versailles -- Juillet 2017.

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 04:41
Canal canots

Barques.

La flottille.

Grand canal.

Versailles -- Juin 2017.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 04:23
Les fontaines et La Fontaine

Commencé en 1668, le Labyrinthe ne fut complètement achevé qu’en 1680. L’idée en vint à Charles Perrault lors de la publication, en 1668, des premiers livres des Fables d’Ésope mises en vers par Monsieur de La Fontaine.

38 fontaines ont été aménagées de 1672 à 1674 aux carrefours des allées. Une 39ème f$ut ajoutée plus tard sur une fable d'Esope.

Leur décoration était centrée sur des sculptures animalières en plomb polychrome, exécutées sur des modèles fournis par Charles Le Brun et disposées dans un écrin de rocaillage et d’éléments végétaux en fer blanc.

Le Labyrinthe fut l’objet d’une série de restaurations dès les années 1680. En 1693 et 1694, le bosquet fut ceint d’une palissade en perches de châtaignier. À l’extrême fin du règne de Louis XIV, animaux de plomb et panonceaux furent repeints.
De nouveaux travaux de restauration  furent entrepris entre 1722 et 1738 sur les sculptures de plomb, les treillages et le rocaillage. Cependant, après 1739, le coût de son entretien et la désaffection entraînèrent la négligence et la dégradation progressive du bosquet.

Il fût détruit en 1775 et remplacé en 1778 par le bosquet de la Reine.

Seules des restes partiels des fontaines furent conservé. Les traces de polychromie ont presque toutes disparues. Certaines sont exposées dans les salles d'introduction à la visite (Rez-de-chaussée de l'aile du nord) d'autres sont montrées de temps en temps lors d'expositions. En voici quelques unes conservées dans les entrepôts des petites écuries non loin de la gypsothèque et des ateliers de restauration.

Pour les 39 fables représentées à l'époque, en voici la liste (orthographe de l'époque)

    Le Duc et les Oiseaux
    Les Cocs et la Perdrix : gravure et sculpture
    Le Coc et le renard
    Le Coc et le Diamant
    Le Chat pendu et les Rats
    L’Aigle et le renard
    Le Paon et le Geay
    Le Coc et le Coc-d’Inde
    Le Paon et la Pie
    Le Serpent et la Lime
    Le Singe et ses Petits
    Le Combat des Animaux
    Le Renard et la Gruë
    La Gruë et le renard
    La Poule et ses Poussins
    Le Paon et le Rossignol
    Le Perroquet et le Singe
    Le Singe juge
    Le Rat et la Grenouïlle
    Le Lièvre et la Tortue
    Le Loup et la Gruë
    Le Milan et les Oiseaux
    Le Singe Roy
    Le Renard et le Bouc
    Le Conseil des Rats
    Les Grenouïlles et Jupiter
    Le Singe et le Chat
    Le Renard et les Raisins
    L’Aigle, le Lapin et l’Escarbot
    Le Loup et le Porc-Epic
    Le Serpent à plusieurs Testes
    La Souris, le Chat et petit Coc
    Le Milan et les Colombes
    Le Dauphin et le Singe
    Le Renard et le Corbeau
    Le Cygne et la Gruë
    Le Loup et la Teste : gravure et sculpture
    Le Serpent et le Porc-Epic
    Les Cannes et le Barbet

Soit 333 sculptures.

.

Plus de détail sur les deux liens suivants :

    Site du château de Versailles : ici

    Site AndréLenotre.com : ici

.

Petites écuries

Versailles -- Septembre 2016.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 04:51
Au grand galop !

Marcus Curtius au grand galop !

.

Vue prise d'un RER entre Saint-Cyr et Versailles Chantiers.

Statue équestre représentant Louis XIV de Le Bernin, puis transformée ensuite en Marcus Curtius par François Girardon.

Bassin des Suisses.

Versailles -- Octobre 2017.

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 07:16
Arrêtes tes sales âtres.

Cheminée fatiguée, tout comme les murs.

Pavillon de la grille des matelots, au pied du grand canal.

Versailles -- Février 2017.

Partager cet article
Repost0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 05:22
Galanthus nivalis

C'est déjà la fin de l'hiver pour qui veut la voir.

.

Perce-neige

Allée des filles d'honneur.

Versailles -- Février 2017.

Partager cet article
Repost0
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 05:29
Plutôt que faire du fagot, si tu jouais aux bois.

En partant du bassin d'Apollon et en remontant vers le grand Trianon.

Versailles -- Janvier 2017.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 05:08
Boues et bouées

Opération curage du grand canal.

.

Grand canal.

Versailles -- Décembre 2016.

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 05:44
On descendra à l’Apollon...

...où l’on fera une pause pour considérer les figures, les vases de l’allée royale, Latone et le château. On verra aussi le canal.

.

Manière de montrer les jardins de Versailles - Louis XIV.

.
Le Char du Soleil, de Jean-Baptiste Tuby (vers 1671).

Bassin d'Apollon.

Versailles -- Décembre 2016.

Partager cet article
Repost0

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique puis de quelques successeurs
2010 : SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6) et zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)

2015 : SONY a7 i plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

2019  : SONY a7 iii  plein format objectif standard FE 28-70 mm F/3.5-5.6 OSS

2022 : Objectif grand angle SONY Zeiss 16-35 mm, F/4 ouverture constante, stabilisateur OSS


J'ai fait aussi des photos plus spontanées avec du matériel de moindre qualité.

2005 : SONY CYBERSHOT

2009 : CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels

2013 : NIKON Coolpix 16 Méga pixels

2019 : Samsung J6

2022 : Motorola G9PLAY

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels).


- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux, d’un ami adepte de la balance des blancs manuelle (à l’époque) et du matériel de compétition sous-exploité.
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories