Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 05:04
On à retrouvé le lion du Colérique...

Il avait disparu.

On avait un temps accusé à tord la bête du Gédédan, célèbre reptile prédateur d'Amérique.

La photo ci-dessous en est la preuve.

.

Ce n'est pas évident ?

Ok, voici un autre cliché qui monte que c'est bien du lion dont-il s'agit.

.

On à retrouvé le lion du Colérique...

Alors ?

Convaincus ?

Il est parfaitement reconnaissable avec son maître, le Colérique, au tempérament bien peu modéré.

.

C'est que ces deux compères inséparables sont en train de se faire faire un masque de beauté avant que de se payer un place bien à l'abri dans les réserves du musée ou dans un salle d'exposition, existante ou à venir.

.

Suite donc de la visite des ateliers de restauration des statues.

Il s'agit ici de la campagne d'adoption, de mise à l'abri et de remplacement progressif de toutes les statues du parc dont notamment, toute la grande commande passée en 1674 par Louis XIV auprès de toute la fine fleur française de la sculpture.

Le Colérique représente l'un des 4 tempéraments. Ces camarades, le mélancolique, le flegmatique et le sanguin, sont passés ou passeront prochainement par le même traitement.

La copie installée dans le parc est réalisée par des intervenants extérieurs, le département de restauration ne compte en effet qu'un seul employé, M. Fort.  Ce sont des artisans et maitres d'art confirmés de l'atelier d'art des musées de France (ex atelier de moulage du Louvre) qui réalisent le moule. Un atelier spécialiste en reproduction d'art fait la copie, l'Atelier Prométhée*.

 

Une emprunte en résine est réalisée autour de l'original. Le moule terminé, c'est avec de la poudre de marbre aggloméré que la copie sera réalisée.

.

On à retrouvé le lion du Colérique...

.

Voici ici les "copieuses" à l'échelle 1, en pleine session de travail.

Elle en ont du pot de travailler ainsi à la sauvegarde du patrimoine français.

Enfin du pot, plutôt de nombreuses petites bassines.

.

On à retrouvé le lion du Colérique...

Ce travail comporte donc une grande part de répétitivité.

.

.

Atelier de restauration et de copie des statues du domaine de Versailles.

Petites écuries.

Versailles -- Septembre 2016.

.

La visite se poursuivra le mois prochain, soit au niveau de la gypsothèque, soit dans la réserve, selon inspiration.

.

* Enfin, , je remercie Cédric Riou pour son commentaire, intégré ici, utile en précisions et qui rectifie ainsi une inexactitude (que vous ne voyez donc plus :-) ) . Voir les commentaires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cédric Riou 25/11/2016 14:45

bonjour, quelles belles photos du moulage du colérique... Une petite précision cependant. La copie en poudre de marbre n'est pas réalisée par des étudiants ou des stagiaires en formation mais par des artisans et maitres d'art confirmés. Ce sont les mouleurs confirmés de l'atelier d'art des musées de France (ex atelier de moulage du Louvre) qui réalisent le moule, et un atelier spécialiste en reproduction d'art qui fait la copie, en substance, l'Atelier Prométhée. Faites nous encore de très belles photos et merci.

versailles-mypics 25/11/2016 16:31

Bonjour.
Merci pour ces précisions qui ont toute leur importance.
Nous n'avons fait que transiter lors de la visite et n'avons pas eu l’occasion de discuter avec les artisans au travail.
J'avais cru comprendre que ces métiers d'art n'offraient que peu de débouchés à l'issue de longues formations et j'en ai déduit à tort que les jeunes personnes qui travaillaient devant nos yeux poursuivaient donc un tel cursus. Mea culpa.
J'ai corrigé sur l'article et me suis autorisé à faire référence à votre commentaire.
A nouveau avec mes remerciements.

Présentation

  • : Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • : Blog photos de versailles (château, parc...) . Chaque jour une photo et un article plus ou moins sérieux (plutôt moins) http://versailles-mypics.over-blog.com
  • Contact

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique
Un SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6)
Un zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)
Suivi en 2015 d’un SONY a7 plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

Je fais aussi des photos plus spontanées avec un NIKON Coolpix 16 Méga pixels de 2013, ayant succédé à un CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels de 2009, successeur d’un SONY CYBERSHOT de 2005.

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels). Alors un probable niveau de flou est perceptible sur certains clichés, cela leur donne leur charme.

- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux J d’un ami adepte de la balance des blancs manuelles (à l’époque).
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories