Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 05:07
Vous avez un alibi ?

Commissariat de police de Versailles. Le 25 juin 2018. 15H00.

- Bonjour messieurs, vous m'avez convoqué au commissariat ce matin à 8H00.

J'attends depuis sept heures que puis-je pour vous ?

- Assis-toi et avoue.

- Comment ?

- Avoue, on sait que c'est toi alors crache le morceau !

.

.

.

Grande respiration.

.

.

Pour des raisons évidentes de temps et de place, j'ai condensé ici 2h45 d'échanges stériles entre personnes civilisées dans un esprit collaboratif et indéniablement équilibré, alternant le tutoiement volontaire avec le vouvoiement de moins en moins assuré, le taux de glycémie baissant à mesure que le débit des paroles s'accélère tout en limitant à 15 le nombre de mots différents utilisés ; la fin de la journée s'approchant dangereusement et les patiences s'émoussant inversement proportionnellement à la chance d'en finir rapidement (vérifiez vous-même si cette assertion est vraie ou fausse), un constat s'impose, les aveux recherchés ne sont pas pour tout suite, l’auditionné ayant tour à tour avoué, trois excès de vitesses dont un en ville, un refus de priorité, une pomme dérobée au marché Notre Dame, une non déclaration de changement de situation à la sécu, une fraude fiscale massive, trois immigrés clandestins exploités à la cave, plusieurs viol dont ceux de sa belle-mère, de ses enfants, du chien et d'un poney nain, une tricherie au bridge il y a trois semaines en ayant annoncé 4 cœurs mais en ayant affirmé qu'il s'agissait de trois au moment de compter la mène, le meurtre après tortures d'un autostoppeur chaque semaine depuis trois ans, un vaste trafic de popers et de viagra frelaté à la maison Alzheimer Yvelines, la détention de preuve d'un complot extraterrestre visant à faire élire un mannequin, un cultivateur de cacahuètes, un acteur, un ambidextre, un saxophoniste, un fils à papa alcoolique et drogué, un noir, une femme, un pédophile milliardaire, un trisomique, un criminel nazi cloné, une poupée gonflable, un petit bonhomme en mousse, un hologramme de Marilyn, une marmotte puis un poulpe mort à la maison blanche, mais tout cela n'ayant rien à faire avec le délit reproché : ne pas avoir mis de patins à l'entrée du grand salon rond ou salon des colonnes au grand Trianon, un jour de pluie, alors que le marbre, c'est salissant, c'est glissant et qu'il ne faut pas exagérer non mais hein quoi.

.

.

Grande respiration.

.

.

Retour au présent immédiat.

.

- Bon, il est bientôt 18 heures, j'ai piscine aux vestiaires du sauna gay**, alors je précise : que faisais tu le 1er février 2016 à 13H47 ?

- Ahhh et bien là je sais. Je prenais un téléphone !

- C'est faux ! Nous avons épluché tes relevés, rien.

- Mais monsieur, puisque je vous dis que je prenais un téléphone !

- T'as piqué un téléphone à une môme ?

- Non, je le prenais....en photo !

- Nous prend pas pour des cons ! Avoue !

- Mais si, la preuve, le voici en phot sur ce blog. L'heure est marquée dessus.

- Ah, oui. Bon, et bien dégage !

- Mais...

- Dégage !

.

.

Sortie du commissariat.

In petto.

Oui c'est bien un téléphone, mais c'était bien dans le salon rond à l'heure dite, mes pompes étaient bien crades et spécialement enduites de graisse et c'est ainsi que cette visiteuse s'est cassé le col du fémur, fracassé le crâne sur la cheminée et est morte piétinée par une horde de visiteurs distraits et ravis de s’essuyer les pieds sur un paillasson bien épais et en poil d'opossum (On sent bien à l'épaisseur des paillassons la richesse du lieu) .... Gnriak Gnriark Gniark ! Encore un crime parfait.

J'ai eu chaud.

Quelle faiblesse d'avoir avoué un instant que j'avais triché au bridge il y a peu.

Si cela avait été rendu public, s'en était fini de mes parties avec le préfet, le procureur de la république et la femme de l'ambassadeur de Suisse....

.

.

Grande respiration.

.

.

- Igor, mon bon, décongelez-moi 3-4 fœtus pour l'apéro. Il faut que je fête cela.

- Comme monffieu déssire.

.

.

Cet article est politiquement très correct et dans l'air du temps puisqu’il ne parle ni de religion, ni de terrorisme. Enfin maintenant si.

.

.

Salon rond.

Grand Trianon.

Versailles -- Février 2016.

.

.

.

Connaissez-vous un bon avocat gratuit ou un pote qui sache comment désactiver un bracelet électronique. Merci.

.

.

** C'est à ce détail que l'on voit que cet article est bidon, car la référence des moteurs de recherche ne mentionne aucun établissement de ce style et que chacun sait qu'un tel établissement n'a nul besoin d'exister depuis que la cour est partie et que Monsieur tient ses quartiers en son château de Saint-Cloud.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • : Blog photos de versailles (château, parc...) . Chaque jour une photo et un article plus ou moins sérieux (plutôt moins) http://versailles-mypics.over-blog.com
  • Contact

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique
Un SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6)
Un zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)
Suivi en 2015 d’un SONY a7 plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

Je fais aussi des photos plus spontanées avec un NIKON Coolpix 16 Méga pixels de 2013, ayant succédé à un CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels de 2009, successeur d’un SONY CYBERSHOT de 2005.

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels). Alors un probable niveau de flou est perceptible sur certains clichés, cela leur donne leur charme.

- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux J d’un ami adepte de la balance des blancs manuelles (à l’époque).
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories