Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 04:25
Tirer dans les coins.
Le regard du prof

1. Le coin manifeste les trois dimensions de l’espace. À l’angle, quatre des plans qui constituent l’architecture (lorsqu’elle est une boîte) se rencontrent. Ici, la couleur vient révéler l’architecture : elle se dépose sur chacun des plans mais pas indifféremment, car l’espace n’est jamais compris comme une donnée abstraite et la gravité opère : la couleur molle glisse jusqu’au sol.

2. Kapoor propose une nouvelle manière de spatialiser la couleur, de peindre dans l’espace.
Métaphoriquement, l’œuvre interroge la fonction du musée : est-il ce qui donne sa forme à l’œuvre qu’il abrite ? Shooting into the corner macule le musée moderniste, espace blanc et aseptisé, hors du temps et de l’histoire : il bouscule son ordre idéal. Le canon et le vocabulaire (shooting) sont guerriers, la couleur rouge est l’attribut de Mars. Références artistiques : Niki de Saint- Phalle,Tir, 1961. Elle déjoua la connotation masculine de la création.

3. L’œuvre s’inscrit dans la querelle qui, depuis la Renaissance, oppose dessin et couleur, disegno et colorito.

4. Ailleurs, Kapoor a usé d’une couleur immatérielle (Void, 1991), à la manière d’Yves Klein, mais, ici, la couleur est davantage qu’une qualité de la lumière, elle est incarnée et terrestre.

5. Le coin revêt des dimensions symboliques multiples : en Russie, dans les foyers orthodoxes, c’est le lieu privilégié où l’on accroche l’icône. Kasimir Malevich y suspend Quadrangle noir, 1914, l’élément premier du langage suprématiste. Au coin, dans l’institution scolaire, on envoie l’enfant indocile : on lui refuse ainsi l’espace.
La pièce se présente comme une variation autour de la notion, récurrente chez Kapoor, de matrice : la charge s’adapte au fût du canon comme si ce dernier l’avait générée. Mais, lorsqu’elle éclate, la charge perd sa forme. Le coin devient alors une nouvelle matrice, il redonne forme. Richard Serra, Casting, 1969.

6. L’œuvre propose un principe mâle. Svayambh (Nantes, 2007), d’une grande sensualité, développait son pendant femelle.

Je n'aurai pas dit mieux (Source ici)

A signaler tout de même que pour l'exposition à versailles, l'ensemble des projectuiles ont été tirés avant l'ouverture de l'exposition. L'explication dans un prochain article.

.

Shoot into the Corner d'Anish Kapoor.

Salle du jeu de Paume

Versailles -- Septembre 2015.

.

PS : une personne m'a demandé pourquoi je ne mettais pas de photo des dégradations faites à l’œuvre placée sur le tapis vert. C'est volontaire. J'en publierai certainement une, mais une fois l'exposition retirée. Je ne souhaite pas faire écho avant cela à ces tags aux messages inacceptables mais finalement acceptés par une marge de personnalités officielles car, quand on voit le coût de cette exposition et le nombre de gardien employés à empêcher (à juste titre) le visiteur de prendre un cliché avec flash ou de marcher sur l'herbe...on ne me fera pas croire que le musée (ou les assurances) n'avait pas les moyens de mettre à demeure jour ET nuit une escouade de gardiens ou de vigiles suite aux premières dégradations...4 fois, c'est 3 fois de trop.

Partager cet article

Repost 0
Published by versailles-mypics - dans Praesentatio versailles château photo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • Domaine de Versailles : Un jour, une photo, un commentaire.
  • : Blog photos de versailles (château, parc...) . Chaque jour une photo et un article plus ou moins sérieux (plutôt moins) http://versailles-mypics.over-blog.com
  • Contact

Avant Propos

Bonjour, ce blog est né :

- de ma proximité géographique avec le domaine de Versailles.
A 15 minutes, donc, ni trop loin, ni trop proche. Je suis là en voisin en quelque sorte.
 

- de l'acquisition en 2010 d'un appareil photo reflex numérique
Un SONY a230 avec objectif standard 18-55 (3.5-5.6)
Un zoom sigma DG 70-300 (1.4-5.6)
Suivi en 2015 d’un SONY a7 plein format 24.3 Méga Pixels avec objectif standard 28-70 (3.5-5.6)

Je fais aussi des photos plus spontanées avec un NIKON Coolpix 16 Méga pixels de 2013, ayant succédé à un CASIO EXILIM EX-H10 12.1 Méga pixels de 2009, successeur d’un SONY CYBERSHOT de 2005.

Les aimables agents interdisent l'utilisation d'un pied (cela relève du domaine des professionnels). Alors un probable niveau de flou est perceptible sur certains clichés, cela leur donne leur charme.

- de l'acquisition d'une carte annuelle au domaine de Versailles
Quelle belle invention que ce passe annuel !
Vive le passe annuel.

Voyez sur http://www.chateauversailles.fr/


- des conseils toujours  précieux, parfois envieux J d’un ami adepte de la balance des blancs manuelles (à l’époque).
Merci à lui.


Ce blog contient parfois des photos
    - de visiteurs (Tant ils sont nombreux mais aussi source d’inspiration)
    - d'agents du parc (Ils font partie de la vie du domaine et sans eux...)

Si une de ces photos doit être enlevée pour de légitimes problèmes de droit à l'image, faites le moi savoir. Contactez-moi en privé le cas échéant.

Une part des photos se veut humoristique ou décalée.
Si l’à peu près pourri ou le calembour moisi ne vous fait pas peur. Tant mieux.
Vous excuserez mes approximations probables et les fautes de frappe ou d’orthographe possibles.

Partagez, citez, référencez ce blog tant qu’il vous plaira.

Si un cliché vous plait et qu’une exploitation vous tente, contactez-moi en privé.

Les droits d’auteur, cela se respecte.

 

Dans tous les cas, un commentaire de votre part sera le bienvenu et me motivera.

N'oubliez-pas, ce site est là pour le plaisir des yeux.
   Thierry

 

Recherche

Categories